Place Maurice Ravel - 54000 - NANCY   |  Tél 03 83 96 39 70  |  contact@mjcbeauregard.fr

Imprimer cette page

Un peu plus sur l'histoire de la MJC

Un mardi de septembre 1970, M. Roland Mateusiak arrive avec les clefs de ce qui deviendra la MJC. Il avait pour mission, confiée par la FFMJC (Fédération Française des Maisons de Jeunes et de la Culture), sous la conduite du président Philippe Desforges et sur l'impulsion d'André Rossinot (alors adjoint à la jeunesse de la Mairie de Nancy), de créer et faire fonctionner l'association Maison des Jeunes et de la Culture de Beauregard.

C'est le 20 mars 1972 que fut créée la MJC " Maison des Hauts de Beauregard " (parution au J.O. le 30 mars 1972), aujourd'hui nommée " MJC Beauregard ". Son siège se trouvait rue de la Croix Saint-Claude, dans un ancien bâtiment préfabriqué de 500m² provenant de l'armée américaine.

M. Mateusiak met alors en place un accueil " Foyer Bar " avec un baby foot, deux tables de ping-pong, un labo photo et l'activité judo. Des activités plein air sont également régulièrement organisées (spéléologie, escalade, camping). Jusqu'en mars 1973, la MJC continue à accueillir les ados du quartier, créer d'autres activités (atelier cuir, sérigraphie, guitare) et développer les activités de plein air.

Le bâtiment de la MJC était de construction provisoire et devenait presque définitive ; il n'aura de cesse de se dégrader presque jusqu'à l'insalubrité. Une réflexion est donc menée pour construire un nouveau bâtiment pour la MJC, ce qui aboutira à la construction de la nouvelle MJC place Maurice Ravel en 1980, et son inauguration en octobre 1981. Les locaux sont partagés entre le club du troisième âge, les Gais Lurons, et la MJC.

Le 15 octobre 1984, le Ministère de la Jeunesse et des Sports octroie à la MJC l'agrément " Association de Jeunesse et d'Éducation Populaire ".

En 1990, le centre social, la MJC et d'autres associations du quartier créent ensemble l'Association de Coordination et Promotion des Fêtes pour animer le quartier et notamment faire revivre la " Fête des Roses " (fête de quartier née en 1957, et qui se tient encore aujourd'hui). Il est également décidé d'organiser le défilé de la Saint-Nicolas, le carnaval et le bal du 13 juillet, qui eurent lieu au Parc de la Cure d'Air, dans la guinguette Pierre Vincent.

Pendant ce temps, la maison continue de se développer au niveau des activités (bourse aux vélos, brocantes photos…), et une nouvelle génération d'animateurs apparaît.

En mars 1993, Jean Lallemand, président fondateur de l'association reçoit la médaille de bronze de la jeunesse et des sports et, tout en restant membre du conseil d'administration, passe la main à Philippe Capello (aujourd'hui encore président de l'association).

En 1994, Sylvain Costa crée le logo de la MJC.

En automne 1996, les locaux sont endommagés par une infiltration d'eau qui détruit une partie des archives photos, la salle polyvalente, la salle de réunion et ce qui deviendra plus tard la salle informatique. Suite à ces dégâts, la MJC et la Ville de Nancy étudient une possible extension de la Maison.

En effet, deux personnes se partagent chaque bureau, ce qui ne favorise pas l'efficacité du travail. En avril 1998, les travaux d'extension commencent " dans le vacarme des marteaux piqueurs et la poussière ". En effet pour ne pas " léser " ses adhérents, il fut décidé de continuer à ouvrir la Maison et de jongler avec les bureaux et salles d'activité suivant l'avancée du chantier. En octobre 1998, l'extension de la MJC est enfin terminée.

Le studio de répétition est insonorisé grâce au travail conjoint de Raoul Cibulka et de Philippe Gumienny. Un atelier informatique est également mis en place, équipé de quatre ordinateurs en réseau et d'une connexion à Internet.

En 2002, la MJC fête son trentième anniversaire de création. Cette année-là, elle organise également sa dixième bourse aux vélos, sa dixième brocante photos, une super expo " Roulons propre ", une vingtaine d'activités pour les enfants, adolescents et adultes, elle accueille des associations et des fêtes de famille des habitants, et organise pour la trente-et-unième fois l'Opération Vacances pour les 11-17 ans.

Le 1er juillet 2006, Roland Mateusiak prend sa retraite, et la MJC continue de fonctionner pendant un an sans direction. En 2007, la MJC déplore le décès de Roland Mateusiak, directeur fondateur.

En juin 2008, la MJC change d'identité visuelle grâce au nouveau logo proposé par e-Toile Graphic, et crée son site Internet : www.mjcbeauregard.fr.